Eveil citoyen

 

 

 

Accueil

 

Pistes domaine agriculture

 

 

 

Trajectoires 
Pistes 
Sites 
Livres 
Films 
Adresses 
Contact 

 

 

 

 

 

Le mil, une céréale adaptée aux conditions
les plus difficiles

[Précédent][Parent][Suivant]

"[...] Ces graines sont des graines de mil. C'est une culture céréalière vitale pour les millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui vivent dans les régions les plus arides d'Afrique et d'Asie.

Ces graines peuvent "s'endormir" en cas de sécheresse ou de grandes chaleurs. Elles reprennent leur croissance quand les choses vont mieux. Elles poussent là où d'autres cultures seraient impossibles : sur des sols ingrats, dans des zones presque désertiques.

Le mil peut être stocké longtemps dans des greniers rudimentaires, 4 ou 5 ans si nécessaire. Il est très nutritif. C'est la principale source d'énergie, de protéines, de vitamines et de sels minéraux de nombreuses populations. Ces graines sont aussi déterminantes pour la sécurité alimentaire de bien des pays du Sud. Au Niger, le mil constitue les deux tiers de la consommation de céréales, plus de 30 % au Mali, au Sénégal et dans plusieurs parties de l'Inde.

Il est produit par une multitude de petits paysans, parmi les plus démunis du monde. Il est leur aliment de base, leur nourriture de subsistance.

"Culture du pauvre", pour des millions d'hommes, le mil est encore l'espoir de manger à leur faim, grâce au fruit de leur propre labeur. [...]"

Extrait d'un courrier du CCFD invitant à faire des dons pour financer des réalisations durables contre la faim

Notre commentaire : nous relayons ici de larges extraits de ce courrier, parce que nous avons été émerveillés par les propriétés du mil et parce que la connaissance de ces propriétés peut nous amener à modifier nos attentes et nos comportements en matière de lutte contre la faim.

En effet, les propriétés du mil montrent qu'il n'est pas nécessaire d'attendre - ou de compter - sur la mise au point de nouvelles variétés d'OGM pour agir efficacement contre la faim dans le monde... et que nous disposons déjà de céréales extraordinairement adaptées aux conditions climatiques les plus difficiles, dont une large utilisation permettrait d'améliorer sensiblement la sécurité alimentaire des populations les plus pauvres. A condition toutefois que ces propriétés soient largement connues... et que nous agissions en conséquence !

Ajouté le 25/03/04
 

[Précédent][Parent][Suivant]

 

 

 

 

 

 

 


www.eveilcitoyen.org