earth02.gif

 

Eveil citoyen

 

 

 

Accueil

 

Trajectoires

 

 

 

Trajectoires 
Pistes 
Sites 
Livres 
Films 
Adresses 
Contact 

 

 

 

 

 

Bertrand Guigon, création d'emplois solidaires
 

[Précédent][Parent][Suivant]

"Bertrand Guigon, 38 ans, polytechnicien, est chef d'entreprise. Il anime un groupe de 10 entrepreneurs et managers soucieux de mettre leurs compétences au service de la lutte contre l'exclusion. Leur projet : "inventer" des petites entreprises solidaires pour redonner de l'emploi aux plus démunis.

"Nous avons eu le sentiment que le moment était venu de nous secouer, de faire quelque chose pour les autres. Notre démarche, à laquelle est associée un responsable d'Emmaüs, part de plusieurs constats.

Il y a en France plusieurs millions de personnes qui ne vivent que d'aides et de prestations sociales. Symboliquement, on dit à ces gens : "Vous êtes inutiles, mais estimez-vous heureux, vous êtes aidés."

Dans un système économique qui ne parle que de croissance et de performance, le sentiment d'exclusion sociale et psychologique est encore plus lourd. On automatise, on délocalise, voire on abandonne des pans entiers d'activités économiques à faible valeur ajoutée. Et l'on supprime autant d'emplois. Moi-même, je participe à cette spirale. Alors, pourquoi ne pas consacrer un peu de temps, le week-end, pour emprunter le chemin inverse ?

Notre démarche est d'identifier des projets viables d'économie solidaire comme s'il s'agissait de start-up. En quelque sorte, être des business angels, dont le souci n'est pas la rentabilité immédiate, mais une viabilité permettant à des personnes de gagner dignement leur vie. Nos projets concernent le recyclage et la revalorisation des déchets, l'activité de base d'Emmaüs. On peut récupérer des téléphones portables, des ordinateurs, toutes sortes d'objets devenus rapidement obsolètes. Il est aussi possible de récupérer ou de racheter des produits de second choix qui sont détruits par les entreprises, de les retravailler pour en tirer quelque chose. Ces idées se rapprochent de la notion de développement durable : on évite la perte de la matière.""

Article de Boris Thiolay intitulé "Créer des emplois solidaires" paru dans le magazine "L'Express" du 26/01/04

Notre commentaire : nous avons été vivement intéressés par cette interview montrant l'existence de patrons "qui se bougent" pour améliorer le sort des plus démunis et pour "réparer" ainsi certains effets secondaires de notre système économique actuel.

Ceci dit, il nous semble important de rappeler ici qu'il existe aussi des pistes dont une large utilisation permettrait d'influer sur notre système économique actuel et de minimiser certains de ses effets secondaires, ainsi que nous le montrons dans la rubrique "Pistes domaine économie".

Ajouté le 25/03/04
 

[Précédent][Parent][Suivant]

 

 

 

 

 

 

 


www.eveilcitoyen.org